TIRONS LA LANGUE – Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française

Utopia COUV tirons la langue.jpg version 2

 Collection  » Dépasser le patriarcat ». Format 11x18cm, 128 pages, 6 euros

Par Davy Borde

La langue n’est pas neutre. Les mots, les symboles, les règles qui régissent son usage marquent nos esprits et rejaillissent sur nos actes, sur nos manières d’être au monde et de le penser. Ce livre a pour but de faire connaitre l’histoire de la construction et les pratiques actuelles d’une langue qui, par sa structure patriarcale et par le (bien nommé) genre grammatical, se révèle bel et bien sexiste. Il propose d’aller plus loin que les timides réformes récentes et d’exprimer ce que voudrait dire le féminisme par les mots et la grammaire.

Si l’on aborde cette question sous un angle féministe, on peut dire que notre langage est triplement problématique et ce pour une seule raison : il est genré. C’est à dire qu’il est imprégné d’une vision dichotomique, naturalisée et hiérarchisée du monde vivant et plus particulièrement du genre humain.

Ce faisant, notre langage invisibilise le féminin au profit du masculin et ne permet pas de (se) parler, de (se) penser aisément hors de la dichotomie du genre, de la féminité et de la masculinité, puisqu’il nous impose (du moins en français académique) de rappeler de manière quasi permanente à laquelle des deux « classes » de sexe appartient un être humain.

S’il est plus que temps de poursuivre l’assaut entrepris contre les plus évidents archaïsmes de la langue française, il convient tout autant de lutter contre des pratiques depuis trop longtemps en opposition avec la vision égalitariste et émancipatrice que porte le mouvement féministe. Cela entraîne une critique de la grammaire actuelle et plus particulièrement du genre grammatical.

Davy Borde est épicier, décroissant, (pro)féministe mais n’est ni linguiste, ni académicien. S’il aime cultiver son potager et plus largement se réapproprier des savoirs et savoir-faire avant qu’ils ne se perdent comme (re)découvrir la richesse de la nature sauvage, il s’est aussi penché sur la question du sexisme de la langue française. Il propose ici le fruit de ses recherches et réflexions ainsi qu’un chemin à suivre pour améliorer cet indispensable outil commun.

 

Advertisements

0 Responses to “TIRONS LA LANGUE – Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Les Éditions Utopia, prolongement du mouvement du même nom, sont encore récentes car fondées en mai 2010. Ce qui était au départ qu’une aventure forcément incertaine, s’est transformé très vite, grâce aux soutiens de nos adhérents, sympathisants et amis, mais aussi de nos lecteurs anonymes, en un complément indispensable pour la diffusion de réflexions et propositions proches de l’esprit de notre Mouvement. Merci à toutes et à tous. Nous continuons donc notre route et notre petite musique,qui, pour reprendre l’expression d’André Gorz, se doit d’avoir « une valeur de nuisance féconde ». Nous espérons vous croiser fréquemment, soit à travers de nos livres, soit à travers les activités du Mouvement Utopia. Et pourquoi pas les deux? Bien à vous

Librairie